Kawral am e yumma Salamatu Soh, ka jaaɓi-haaɗtirde Mohammed V, Rabat 2017-09-27

Yumma Salamatu Soh, anndiraaɓe Salamatou Sow, wiɗtotooɗo ka jaaɓi-haaɗtirde Ñamee (NIGER), ɗemɗiyaŋke humpitiiɗo fii Fulfulde e Pulaaku, nodditano tawtoreede e bensondiral mawngal waɗngal ka laamateeri Marok, e nder Saare mawnde nden Rabat Jokkito »

Gonal Fulfulde ndeer gannde kese

Fulfulde e gannde kese, ko tiitoonde winndannde nde wiɗtooɓe ɗiɗo (2) misranaaɓe hawtiti winndi, ɓen ngoni : Dr. Aadel Usmaan Imam Ayat, jannginoowo ɗemɗe afrik, to Duɗal Ɗemɗe e Eggo (faculté de Jokkito »

Ciimtol FPU & FPUNA nder Washington: 7, 8 & 9 lewru Morso (July), 2017

Taariika Fulɓe Progressive Union (FPU) ko mojobere daraniinde fiyaakuuji renndo e pinal. Ko e hitaande 1966 nde sincaa e nder Sarlon. Innde mayre aranere nden fewndo nde sincaa ko Fullah Youth Organization Jokkito »

Nafitorgol karallaaji kesi fii jannugol Fulfulde

 Gila internet layi, humindiri jamaaji ɗin, wontuno laawol lumbinirngol miijooji e eɓɓooje, maandinirngol jannde e gannde. Ko e ngol laawol kadi yimɓe ɓen waɗti daɗndirde ngaddamaakuuji maɓɓe e finaa-tawaaji maɓɓe, seɓitoriiɗi mulugol. Jokkito »

Miijo: Yahugol njananiri fii ɗaɓɓere e nguu jamaanu hannde!

Fulɓe wi’i: « Mo haylaaki o haylay hoore ». Ndee tiitoonde yahugol njananiri fii ɗaɓɓere e nguu jamaanu hannde no hitti fota fota, teeŋtinii wonande sukaaɓe wontirɓe hiirnaange Afrika (west Africa), sabu yaltugol fii Jokkito »

 

Kumen

Koumen: Texte initiatique des Pasteurs Fulɓe.

Geno, classe o

Dieu, Le Créateur, nom dérivé de la racine yenɗude : être éternel, classe o. Ce vocable a survécu à la conversion profonde des élites fulɓe à l’Islam. Il est fréquent aussi bien dans le discours oral que dans la littérature ajami pular/fulfulde. Consulter Tierno Muhammadu Samba Mombeya — Oogirde Malal, vers 13 et vers 576 ; et l’introduction de Elégie à Tierno Bokar Saalihu par Amadou Hampâté Bâ — ouverture, 2e strophe, 2e vers

Dundari, classe o

synonyme de Geno

dieu de l’or et de la connaissance

Neɗɗo, classe o

L’homme primordial

Kiikala, classe o

Premier homme, créé par Geno

Naagara, classe o

Première femme, créée par Geno

Buytoorin, classe o

Aîné des douze enfants (sept fils et cinq filles) de Kiikala et de Naagara

toɓɓere, n. sing., classe nde, plur. toɓɓe, classe ɗe

la goutte : base de la cosmogonie des Fulɓe, qui conçoivent l’univers comme la création de Geno, à partir d’une “goutte de lait” contenant les quatre élements (terre, eau, air, feu), les quatre points cardinaux (nord, sud, est, ouest) et les quatre clans (Ba, Bari, Jallo, Soo), et dont est issu ndurbeele, le bovidé hermaphrodite, symbole de la création, géniteur des 22 premiers bovins.

Caanaba, classe o

divinité incarnée par un serpent géant et gardienne des troupeaux de Geno sur terre, jumeau de Ilo.

Ilo, classe o

Fils de Yalaji (c-à-d. à oreilles rouges), jumeau de Caanaba, après l’adoption de celui-ci par la famille Yalaji.

Kumen, classe o

divinité multiforme, auxiliaire et berger de Caanaba, dépositaire des secrets de l’initiation pastorale, chargée par Geno de veiller sur la terre, les pâturages et les animaux domestiques et sauvages

Foroforondu, classe o

femme de Kumen, divinité du lait et du beurre. Déesse tutélaire du kaggu et du ngaynirki

tongo & rongo, classe ɗi

petits génies de la brousse, antagonistes de Kumen

Kaydara, classe o

Ndurbeele, classe o

Premier bovidé, créé par Geno. Hermaphrodite, il surgit de l’océan suivi des 22 premiers bovidés qu’il avait procréés.

dimo, n. sing., classe o, rimɓe, plur., classe ɓe

noble, propriétaires de troupeaux et pasteurs

dimaajo, n. sing., classe o, rimayɓe, n. plur., classe ɓe

serfs, captifs

nyeenyo, n. sing., classe o, nyeenyuɓe, plur., classe ɓe

artisan, personne de caste

yettoore, n. sing., classe nde, yettooje, jettooje, plur., classe ɗe)

patronyme, nom de clan (Ba, Bari, Jallo, Soo)

aga, n. sing., classe o

initié pasteur (Fuuta-Tooro)

baanyaaru, n. sing., classe o

initié pasteur (Maasina)

silatigi, n. sing., classe o

maître initié : “celui qui a la connaissance initiatique des choses pastorales et des mystères de la brousse”, devin

banyaaji, n. plur., classe ɓe

berger, terme générique

jalaañ, n. sing., classe o

divinité du panthéon pastoral

lootoori, n. sing., classe ndi

“bain général” au cours duquel les pasteurs se baignent et procède à une lustration des bovidés

denɗiraaku, n. sing., classe ngu, ɗenɗu, n. sing., classe o

relation à plaisanterie (Ba vs. Jallo, Bari vs. Soo)

faletodde, n. sing. classe nge

vache noire et blanche

hoggo, n. sing. classe ngo

parc, espace d’initiation

wuro, n. sing., classe ngo

camp, troupeau

toɓɓel koɗo, expression sing., classe ngel, diminutif de toɓɓere, plur. toɓɓe, classe ɗe

rafraîchissement de lait offert au visiteur (koɗo) en signe d’hospitalité

kelli, n. sing., classe ki

plante dans laquelle on taille le bâton du berger

nelɓi, n. sing., classe ki

plante dans laquelle on taille le bâton du berger

kaggu, n. sing., class o

autel des bergers et support des objects et ustensiles pastoraux (gourdes, calebasses, vêtements à l’exception des chaussures)

ngaynirki, n. sing., classe ki

concoction de plantes conservée dans l’outre suspendue au-dessus du kaggu, elle “favorise la force fécondante des taureaux”.

ɗooki, n. sing., classe ki

plante de base utilisée dans la confection d’autels dédiés aux lareeji

laare, n. sing. classe o, laareeji, n. plur, classe ɗi

esprits gardiens des troupeaux auxquels on fait des offrandes. Il existe 28 lareeji de base, qui correspondent aux 28 jours du mois lunaire. On communique avec les lareeji par l’intermédiaire des ngaynirki.

jalaañ

premier laare, se manifeste sous forme d’un dieu hermaphrodite, toujours rassasié de breuvage sanglant et doué de dix-huit organes de transmission

sambalaseeru

deuxième laare, dieu sans nectar, toujours coléreux et prêt à abattre, à noyer et à enterrer

muse

troisième laare; dieu intercepteur et deuxième enfant de jalaañ; il étouffe les tracassiers et met une muselière aux indiscrets et aux bavards

siti kon

quatrième laare, divinité possédant une foudre occulte qui, dirigée sur une personne, pulvérise son âme et réduit ses os en poussière

pellel

cinquième laare; son pouvoir est identique à celui de siti kon

kumbasaara

sixième laare, femelle, vêtue d’un fourreau abandonné par un serpent lors d’une mue

maagol

septième laare; il ne voit jamais le soleil sous peine de communiquer son feu à la terre qui s’enflammerait. Ses esprits résident dans les eaux ou dans les airs, mais jamais directement sur la terre.

raɗoode

huitième laare, de seconde puissance, il siège au centre du batu lewru ou assemblée dite du « second halo » ; nduppa est son accompagnateur

siilinte

neuvième laare, appartient au second halo ; bona-jayte est son courtisan

dembanyaasoru

dixième laare, également du second halo et a pour courtisan dubbel

makanja

onzième laare, qui rend invulnérable parce qu’il commande le fer.

buubu

douzième laare, charme des charmes pastoraux, le bœuf le beugle en deux temps : buu… bu…

piɓol, n. sing., classe ngo

amulette de berger contenue dans l’outre du ngaynirki, protectrice contre les dangers de la brousse: serpents, carnivores, insectes, etc.

aynirdu, n. sing., classe ndu

bâton de marche du berger taillé dans le kelli ou le nelɓi.

rande ou maagol, n. sing., classe ngo

attache du veau à une corde tendue entre deux piquets

daañgul

longue corde servant de support à plusieurs rande pour maintenir les veaux loin de leur mère pendant la traite de lait. Elle représente la ligne de vie des troupeaux.

tonteeje, n. sing., classe ɗe

piquets soutenant le daañgul

daaɗol, n. sing., classe ngo

cordelette servant à attacher le veau à sa mère

sirgal, n. sing., classe ngal

mouvette ou fouet à lait utilisé pour séparer le lait du beurre ; il est constitué par une baguette à l’extrémité de laquelle sont fixées au moyen soit de cordelettes de coton, soit de fibres de kelli ou de markeewi, quatre branches du même bois. On oriente le sirgal vers le point cardinal du clan avant de le déposer sur le kaggu.

burgal, n. sing., classe ngal

mouvette en bois de mburri, à deux branches, considérée comme incomplète et qui ne doit jamais être mise dans le lait. mouvette ou fouet à lait.

boliiru kosam

gourde de berger contenant le lait, elle ne peut pas être alternée avec le boliiru ndiyam.

boliiru ndiyam

gourde de berger contenant de l’eau, elle ne peut pas être alternée avec le boliiru kosam

ɓirdugal, n. sing., classe ngal

calebasse ou récipient dans lequel on trait la vache

tumbude, horde (Fuuta-Jalon), n. sing., classe nde

calebasse décorée servant conserver et à transporter le lait

cencenje, n. plur., classe ɗe

sonnailles fabriqués par le forgeron, avec lequel le pasteur entretient des relations particulières

poopiliwal, illorowal, n. sing., classe ngal

flûte et instrument de musique profane faite d’une tige de sorgho

cawroowo, n. sing., classe o

silatigi versé dans la connaissance des propriétés médicinales des plantes

 

Amadou Hampâté Bâ et Germaine Dieterlen
Koumen. Texte initiatique des Pasteurs Fulɓe.

Cahiers de l’Homme. École Pratique des Hautes Études, VIe section. Mouton et Cie. Paris, 1961, 95 pages.

WebPulaaku

 

%d blogueurs aiment cette page :